Skip to content

Le recours aux doulas en forte hausse

Pourquoi la doula, du nom de l’esclave grecque qui s’occupait autrefois des multiples soins de sa maîtresse sa vie durant, a-t-elle de nouveau le vent en poupe auprès des femmes? Enquête sur une accompagnatrice pas comme les autres, apparue dans le dictionnaire français en 2011 seulement et reconnue de plus en plus unanimement aujourd’hui par la médecine.
Sandrine Chansel

Qui sont les doulas?

Ce sont des femmes, souvent déjà mères elles-mêmes, qui accompagnent, soutiennent, écoutent et encouragent une autre femme, le plus souvent avant et après son accouchement. Le rôle principal de la doula est l’écoute active et la mise à disposition de ressources acquises lors de ses formations et de son expérience. L’accompagnement de la doula est continu auprès de la femme enceinte (et de son conjoint), il est fait au domicile du couple, et, si celui-ci le désire, durant l’accouchement également. La doula est par définition non-jugeante, dépourvue d’un quelconque parti pris, non influente et non décisionnaire pour le couple ou la mère. Elle n’est ni médecin, ni thérapeute, ni psychologue: son rôle est complémentaire de celui des professionnels de santé.

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Un don d’organe lui rend la vue

En 2007, peu après la naissance de son fils, Rhoda Bangerter découvre qu’elle souffre d’une maladie dégénérative de la cornée. La baisse de sa vision est très handicapante. Comme il n’existe pas de traitement pour…

Publicité