Skip to content

La danse des parapluies

La chronique d'Anlo Piquet

Ce matin, en allant prendre mon train, je courais sous la pluie. Quel temps affreux! Mais arrivée en haut d’un escalier, j’ai découvert en contrebas un tableau aussi magnifique qu’inattendu: la danse des parapluies se précipitant le long des quais. Une œuvre pop art étonnante!
Je n’ai pu m’empêcher de penser à ma vie: combien de fois est-ce que je me contente de regarder uniquement ce qui se passe sous mon parapluie? Et je peste contre les flaques, l’humidité, la météo…
J’aimerais toujours me rappeler qu’il y a là-haut un Artiste qui a tout prévu et qui souhaite juste que je voie le tableau de ma vie avec ses yeux. Alors oui, parfois, dans certaines épreuves, la beauté et le sens du tableau m’échappent… Et si c’était justement cela la foi? Une espérance qui transforme la grisaille des moments sombres en couleurs éclatantes…
Puis, cerise sur le gâteau, qu’ai-je découvert en descendant du train quelques dizaines de minutes plus tard? Un bel arc en ciel!

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité