Skip to content

Grandir au travers de l’incertitude

Running dans les bois
© iStock
A quoi ressemblerait votre vie si elle était dénuée de crainte ? La vivriez-vous autrement si vous n’aviez peur ni de la mort, ni de ce que peut apporter la vie, ni d’aucune autre personne ? Réflexions autour de héros bibliques.
Geneviève Radloff

«L’Eternel est mon berger. Je ne manquerai de rien… Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi», a écrit David, le jeune berger. Il prétendait vivre sans besoin et sans crainte, même dans un monde dominé par la peur. Comment était-ce possible? Dans ce Psaume, il présente la vie que Dieu nous offre. Celui qui ne connaît aucune limite et qui nous aime infiniment pourvoit à tous nos besoins. Mais le croyons-nous vraiment?

Le fondement même de notre foi est la souveraineté de Dieu. Si nous n’y croyons pas, autant considérer toute notre existence comme une loterie. Mais si, au contraire, nous concédons que Dieu est aux commandes de notre vie et de toutes nos situations, nous ne pouvons que lui faire confiance. Bon nombre de personnages bibliques ont vécu des situations certes déstabilisantes, mais qui leur ont permis de grandir et de s’approcher de Dieu.

Publicité

Joseph

Joseph, bien que fils bien-aimé de son père, connaît pourtant la précarité. Malmené puis vendu par ses frères, il se retrouve en Egypte. Là, il vit et travaille de façon exemplaire – et atterrit en prison. Il ne peut faire confiance à personne d’autre qu’à son Dieu.

Bien des années plus tard, face à ses frères de nouveau, il peut rendre ce témoignage: «Vous avez médité de me faire du mal: Dieu l’a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux.» Le projet bienveillant de Dieu est toujours là. Il est souverain et rien ni personne ne peut anéantir ses plans.

Abraham et Sara

Abraham et Sara quittent leur pays sans savoir où ils vont. Les promesses de Dieu sont devant leurs yeux, mais ils doivent s’attendre à lui. Dieu réalise ses projets dans leur vie en son temps: un héritage, une nation, un pays.

Elie

C’est au désert, comme nombre d’autres personnages bibliques, que le prophète Elie apprend deux grandes leçons. Fuyant devant la reine
Jézabel, déprimé et ne sachant où aller, il se retrouve face à son Dieu, celui qui est bien plus grand que tous ses problèmes.

Dieu assure d’une part que le prophète n’est pas seul (il y a sept mille autres fidèles!) et d’autre part qu’il a encore un projet pour sa vie. Ensuite, Dieu lui ordonne d’aller choisir le futur prophète Elisée pour lui succéder. Fixer les yeux sur Dieu pour rectifier sa perspective puis aller servir d’autres personnes en souci, voilà ce qui nous rend capables de «ne plus regarder dans le miroir mais plutôt par la fenêtre».

Moïse

Moïse passe bien des années dans le désert. En fuite devant le Pharaon, il s’arrête dans un pays étranger. C’est là que Dieu le rencontre, dans un buisson ardent, et lui lance un appel clair et précis: il doit faire sortir son peuple d’Egypte. Avance rapide: la deuxième expérience de Moïse dans le désert consiste à errer pendant quarante ans, un tiers de sa vie, sans pouvoir faire de projets.

Mais ce temps, qui ressemble par certains aspects et, toutes proportions gardées, au confinement que nous venons de traverser, n’est pas du temps perdu: Moïse approfondit sa relation avec son Dieu, établit des juges sur Israël et forme son successeur, Josué. S’il hésite à suivre l’appel de Dieu, dans le désert il apprend à exprimer ses craintes à Dieu, à écouter sa réponse et à obéir.

En avant!

Quand nous peinons à voir le projet de Dieu, évitons de dire: «Qu’est-ce qui m’arrive?» Accrochons-nous plutôt à ce que nous savons de Dieu, sa bonté, ses promesses, son amour pour nous, sa présence dans notre vie tous les jours jusqu’à la fin des temps. Ensuite, fortes de cette connaissance, cherchons à discerner comment réagir et avancer dans la bonne direction. L’avenir ne nous appartient pas. Mais chaque jour nous rappelle que la vie est précieuse.

Dossier: Incertitude

Les incertitudes révèlent nos certitudes !
Et si nous ressortions de cette période incertaine - et parfois endeuillée - avec plus d’assurance en notre Dieu, en sa puissance révélée dans les rebondissements du quotidien, et en son grand amour au sein de la souffrance?

Thèmes liés:

Publicité