Skip to content

«J’y crois encore»

Image du film "J'y crois encore"
© DR
Que se passe-t-il lorsqu’un chanteur à succès passe par une terrible épreuve? Ce film touchant l’est encore plus quand on réalise qu’il s’agit d’une histoire vraie.
beatrice

Une histoire d’amour peu commune…

Ce film est basé sur la vie du chanteur et musicien chrétien, Jeremy Camp. Lorsqu’un jour il aperçoit Melissa Henning dans le public d’un concert chrétien, il est certain qu’elle doit devenir sa femme. Alors commence une histoire d’amour entre les deux jeunes. Seulement, Melissa est touchée par un cancer des ovaires. Jeremy Camp ne l’abandonne pas et continue d’avoir la foi pour une guéri- son. Il la demande en mariage alors qu’elle se trouve à l’hôpital. Ensemble, ils ont la foi et l’amour pour se battre. «Si la vie d’une personne peut être transformée par ce que j’endure, alors ça en vaut la peine», affirmait Melissa. En 2001, à 21 ans, elle meurt de son cancer. «I still believe» (J’y crois encore) est la première chanson que Jeremy Camp écrit à la suite de la perte de son épouse.

Publicité

Credit: Michael Kubeisy.

Un chanteur chrétien à succès…

Ce chanteur et guitariste né dans l’Indiana (USA) a grandi dans une famille chrétienne. A l’institut Biblique de Murrieta, en Cali- fornie, il rencontre Melissa ainsi qu’un responsable de louange qui l’aide à développer sa nouvelle carrière de chanteur. Son succès musical l’amène à gagner cinq Dove Awards pour ses chansons chrétiennes. Lors de ses concerts, il raconte son histoire pour encourager ses auditeurs. Adrienne Liesching, l’une des premières personnes à être touchée par son témoignage, est aujourd’hui mariée à Jeremy Camp depuis plus de quinze ans . Ils ont trois enfants.

Des réalisateurs conquis…

Andrew et Jon Erwin, deux frères réalisateurs, ont eu l’idée du film lors d’une rencontre person- nelle avec Jeremy et Adrienne Camp. L’un des frères a été ému par la paisible présence d’Adrienne Camp alors que son mari parlait depuis trois heures de son premier amour. Elle a alors expliqué aux frères: «Il me tient à cœur de laisser mon mari la partager parce que cette histoire a changé ma vie.»

Affiche du film j'y crois encore

Des acteurs incarnés…

«Je crois que ce qu’il y a d’unique dans la relation entre Jeremy et son premier amour, Melissa, c’est qu’ils l’ont ancrée, dès le début, en Dieu», explique KJ Apa, l’acteur qui interprète Jeremy Camp. Il a lui-même repris les chansons du guitariste chrétien.

Britt Robertson, qui incarne Mélissa, a été touchée par l’attitude généreuse de la jeune fille qui voulait partager jusqu’aux roses qu’elle recevait à l’hôpital. Jeremy Camp affirme avoir revécu les émotions à chaque scène, voyant Melissa dans la performance de l’actrice.

Dans le rôle de Tom Camp, l’acteur Gary Sinise relève que la relation père-fils vécue par le chanteur avec son père l’a encouragé dans sa propre vie: «Cela a renforcé mon amour pour mes enfants et a souligné à quel point je serais prêt à faire n’importe quoi pour eux.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Publicité