Skip to content

Repenser la contraception en couple

Qui a dit que la contraception était une affaire de femmes? En tout cas pas Susy, Francesca et Anna. Témoignages.
Rébecca Reymond

Anna a tout juste 20 ans lorsqu’elle se marie. Etudiante, elle craint de tomber enceinte avant d’avoir décroché son diplôme. Susy, elle, a eu trois enfants rapprochés, avant ses 30 ans, et rêve de retrouver une sexualité épanouie. Francesca, maman de deux enfants, ne se sent plus du tout apte à en accueillir un troisième. Leur point commun: avoir ouvert le dialogue avec leur conjoint au sujet de la contraception. Un choix qu’elles ne regrettent pas!

Anna et son conjoint sont bien jeunes lorsqu’ils se mettent d’accord pour qu’Anna se fasse injecter un contraceptif progestatif qui annule ses règles et lui permet d’entrer dans la sexualité avec confiance. « Nous n’avons jamais eu de soucis à discuter de tout, à nous remettre en question devant Dieu, à se dire l’un à l’autre ce qui pourrait être amélioré pour que l’on se sente à l’aise par rapport à nos choix de contraception », relève Anna, qui vient de fêter vingt ans de mariage en compagnie de leurs trois enfants.

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Publicité