Skip to content

Le pont

© Istockphoto
La chronique SpirituElle de Geneviève Radloff
Geneviève Radloff

L’un de mes plus grands plaisirs en voyageant, c’est de faire la connaissance de nouveaux amis. La dernière rencontre en date était celle d’un couple dont le mari est constructeur de ponts. Nous avons d’ailleurs eu la joie d’être accueillis dans leur maison. Le mari nous a raconté, photos à l’appui, les divers ponts érigés par son père, son frère et lui-même grâce à leur entreprise familiale. Son enthousiasme était tellement contagieux que, pour finir, j’avais envie de construire des ponts à mon tour.

N’étant ni ingénieur en génie civil ni maçon à mes heures perdues, j’ai finalement décidé de m’appliquer à construire des ponts vers des personnes grâce aux moyens à ma disposition. Cela m’oblige à sortir de ma zone de confort, certes, mais je me lance quand même.

Publicité

Les occasions ne manquent pas, les personnes seules et délaissées non plus. Allez, je commence par un sourire pour les enfants du quartier. Puis, pour leurs parents qui ne parlent pas le français. Parfois une présence bienveillante et une oreille attentive à leurs balbutiements suffisent pour établir un contact. D’autres ont besoin de quelques paroles d’encouragement: ça ne coûte rien mais ça réchauffe le cœur du récipiendaire. Nous construisons des ponts!

Jésus était le premier grand constructeur de ponts. Ayant quitté sa zone de confort au ciel, il est devenu le vrai pont entre Dieu et l’humanité entière, puis entre tous les hommes. Il m’invite à suivre son exemple, à tendre la main à tout être humain, en tout temps.

Thèmes liés:

Ce qui est vrai

Je regarde, fascinée, les virevoltes des danseurs sur scène. L’homme soulève aisément sa partenaire, faisant voler sa longue robe blanche et sa chevelure épaisse. Ses yeux brillent. L’expression sur leurs visages témoigne d’une telle exaltation…

Publicité