Skip to content

La louange m’a soutenue

Micro-trottoir
Sandrine Chansel

Quand j’étais enfant, j’allais à l’Eglise avec mes parents. On ne chantait que de vieux cantiques, et je me rappelle que ça m’éner- vait. Eh bien, ces « vieux » chants me sont revenus en tête il y a quatre ans, quand je suis devenue maman. Et ils sont devenus pour moi une véritable bouée, particu- lièrement après l’opération que j’ai subie post-accouchement. Depuis, je les chante aussi à ma fille. » Madeleine, 38 ans

Dossier: Que serait ma foi sans musique?

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

La Bible à travers le prisme de la musique

Les chants de réjouissance et les lamentations s’enchevêtrent au fil des textes bibliques. Survol d’une dualité révélatrice avec Jeanne Colas, Présidente de l'association Ecclémusica et titulaire d’un Master en ethnomusicologie.

Publicité