Skip to content

Quand la musique soulage

Elles se servent de la musique pour soigner et construire, sans oublier leur foi lorsque celle-ci peut s’exprimer. Rencontre.
Rébecca Reymond

Florence Chanez: « Rythmicienne, mon métier passion! »

Florence Chanez, rythmicienne  en Suisse, rencontre chaque  semaine près de deux cent 
cinquante enfants différents. C’est à l’âge de 14 ans, en pleine démarche de foi personnelle, que l’idée de ce métier s’impose à elle comme une évidence.

Publicité

Dossier: Que serait ma foi sans musique?

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

La Bible à travers le prisme de la musique

Les chants de réjouissance et les lamentations s’enchevêtrent au fil des textes bibliques. Survol d’une dualité révélatrice avec Jeanne Colas, Présidente de l'association Ecclémusica et titulaire d’un Master en ethnomusicologie.

Publicité