Skip to content

Relation mère-fille: restaurer les identités fragilisées

Dossier : vivre pleinement son imperfection
Geneviève Radloff

Peu de relations sont aussi enrichissantes quand tout se passe pour le mieux, et aussi déchirantes en présence de conflit, que la relation mère-fille.
En tant que mère, la petite fille, tellement fragile, fait constamment l’objet de nos pensées et de nos prières, même avant sa naissance. Notre désir c’est de la protéger, l’aimer et la guider sur le chemin de la vie. Pendant l’enfance nous jouissons d’une certaine «complicité féminine». Mais, le temps passant, nos filles cherchent leur propre identité en tant que femmes, et les relations peuvent devenir tendues, voire casser. Peut- on prendre des mesures pour s’assurer qu’elles soient restaurées ?

Dossier: Vivre son imperfection

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

La beauté à portée de cœur

Peut-on définir les caractéristiques de la femme chrétienne-type ? Si oui, sont-elles véritablement bibliques ? Mode d’emploi vers la liberté. Dossier : vivre pleinement son imperfection

Publicité