Skip to content

Darja Reichor, aumônière de prison

Darja Reichör, 34 ans, fut la plus jeune aumônière de prison de France. Pasteure depuis peu, elle raconte ses années de service au centre de détention pour femmes des Baumettes, à Marseille.
Sandrine Chansel

Vous venez d’arrêter ce ministère, au bout de dix ans d’exercice. Pourquoi, à 24 ans, avez-vous voulu pénétrer dans une prison?

Un jour, lors d’une conférence à l’Eglise, on nous a demandé quel était notre rêve pour Dieu. Je n’ai pas su quoi répondre et cela m’a frustrée. Plus tard, en priant, j’ai vu des barreaux, et j’ai ressenti un appel divin à aller dans les prisons. J’ai entamé une formation universitaire avec la Fédération protestante de France en vue d’obtenir mon diplôme d’aumônière. J’ai effectué un stage et ma demande est passée en commission régionale et nationale. J’ai obtenu mon agrément au bout de quatre ans.

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité