Skip to content

Andrea: Influenceuse et entreprenante

Andrea Naomie, 32 ans, infirmière de formation est youtubeuse et influenceuse. Fin 2021, elle sort un livre A la découverte du Bible journaling (éd. Maison de la Bible) sur une passion qui lui permet de se réapproprier les textes bibliques. Rencontre.
David Métreau

Comment avez-vous commencé vos activités sur Internet?
J’ai toujours eu un blog et j’avais une chaîne YouTube depuis 2012. Au départ, sur mon blog, je traitais de thèmes autour de la mode et de la création couture. Je pensais aussi partager ma foi et me demandais comment joindre ces deux mondes. Je consommais beaucoup de contenus sur la beauté et l’art et cela m’a permis de découvrir des contenus chrétiens anglophones. Des filles «modernes» auxquelles je pouvais m’identifier qui partageaient leur foi. Leurs lectures de la Bible m’ont beaucoup encouragée et motivée. Ça ne se faisait pas du tout en français à l’époque. J’aimais bien le côté «personnes lambdas» qui partagent leur foi «entre copines» sans forcément être missionnaire.
Sur les réseaux, il faut être plus ciblé, je me suis donc focalisée à partir de 2016 sur du contenu chrétien en gardant une approche lifestyle.

Quelles sont les ressources que les lectrices de SpirituElles peuvent trouver sur votre chaîne?
Il y a beaucoup de contenu sur comment lire la Bible et l’étudier. Mon but c’est de motiver, d’encourager à lire sa Bible tous les jours. Parfois j’aborde des thèmes spécifiques comme le célibat. Je produis aussi des vidéos plus artistiques, notamment sur le Bible journaling pour exprimer de manière créative son amour pour Dieu ou pour méditer ses paroles.

Publicité

En quoi consiste le Bible journaling?
A la base, ça vient d’une Bible qui a été mise en page avec de grandes marges permettant prendre ses notes directement dans la Bible. Grâce à ce format, de plus en plus de personnes ont commencé à illustrer ce qu’elles lisaient et étudiaient: petits dessins, réécriture de versets marquants, couleurs… et petit à petit est né le Bible journaling artistique. C’est un peu une dernière étape à l’étude de la Bible, après la lecture et la médiation. Illustrer ce qu’on lit nous aide à mieux comprendre et mémoriser. Combien de fois la Bible nous dit de «méditer la parole de Dieu»? Chacun médite à sa manière et cette technique artistique peut susciter un renouveau dans sa perception de la Bible et sa motivation.

La Bible nous dit de méditer la Parole de Dieu.

Infirmière de profession, pensez-vous un jour vivre à temps plein de cette activité de Youtubeuse, écrivaine, influence et artiste?
Je l’espère! J’ai quitté mon travail l’année dernière. J’essaie de vivre de Youtube, des recettes de mon livre et de la boutique en ligne consacrée au Bible journaling. C’était un vrai pas de foi. Si je n’avais pris en compte dans ma décision que l’aspect financier, je ne me serais pas lancée. Mais j’ai choisi de considérer cette année comme une année test. Si ça ne fonctionne pas, je reprendrai mon activité d’infirmière. Quant à la boutique, c’est un projet que j’avais envie de faire parce que j’aime beaucoup les kits et les ressources qui existent autour du Bible journaling, mais ceux-ci n’existaient pas en français.

Y a-t-il un côté missionnaire à votre activité?
Oui, bien sûr! Ma mère me dit que mon travail c’est d’être missionnaire sur Internet. C’est vrai qu’une fois que les contenus sont en ligne, n’importe qui peut tomber dessus. Donc il y a un côté partage et évangélisation, qu’on le veuille ou non! Mais je souhaitais aussi montrer une autre facette du christianisme. Quand je discute avec certaines personnes, elles ont des idées préconçues et quand j’entends leurs objections, je me rends compte que les clichés sont souvent associés à une certaine image du catholicisme. Elles ont l’idée que la foi est une série de règles à suivre. Il faut casser les codes.

Avez-vous trouvé du soutien de la part d’Eglises ou avez-vous eu l’impression d’être pionnière?
Au début, c’était un loisir. J’étais tout feu tout flamme et je n’attendais rien en retour. Et dès que quelque chose de positif arrivait, j’étais aux anges. Le Top Chrétien et son fondateur, Eric Célérier, m’ont beaucoup encouragée. Je n’étais pas encore connue mais je me suis tout de suite sentie reconnue. Après, il y a eu toute une période où je me suis sentie un peu seule au monde. J’étais très isolée, je faisais les choses dans mon coin et quand j’essayais un peu d’aller vers d’autres, ça n’accrochait pas toujours. Tout le monde n’a pas la même vision, le milieu chrétien englobe tellement de choses et de personnes différentes. Et lorsque je parle de mon activité, les réactions peuvent être aux antipodes. J’ai tout vu! Certains pensent que je fais ça pour ma gloire personnelle.

La joie se travaille. Elle ne nous tombe pas dessus.

Le thème de ce numéro de SpirituElles, c’est la joie. Avez-vous des conseils à offrir à celles qui vous lisent?
La joie, c’est comme le bonheur, il faut la trouver. Si on attend qu’elle nous tombe dessus, on va attendre longtemps ; elle se travaille. J’ai remarqué que ce qui m’aide à avoir de la joie, c’est la gratitude. J’en parle souvent: être dans la reconnaissance. Dans le quotidien, on n’est pas toujours au top. Parfois, malgré tous les efforts, nos rêves restent inatteignables. Mais on aura toujours de quoi être reconnaissant. Ecouter de la musique de louange et louer Dieu permet d’aller au-delà des pensées négatives qui peuvent nous accabler.

Un dernier mot pour nos lectrices?
Dieu nous a créées avec des dons et des talents, même si on ne s’en rend pas toujours compte. Vous pouvez utiliser les choses qui vous attirent, vous inspirent ou vous passionnent, comme la musique, la peinture, l’accueil… en lien avec votre pratique spirituelle. Vous verrez que Dieu va vous accompagner. Si vous n’en êtes pas sûres, je vous conseille au moins de tester!

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité