Skip to content

Idolâtre, moi?

© Alliance Presse
Si les statuettes de divinités païennes ne font plus partie de notre quotidien, nombre d’idoles continuent de prendre la première place dans nos cœurs et nos pensées. Le point.

Bien sûr, nous ne nous prosternons plus devant des statues, pas plus que nous ne nous courbons physiquement devant des autels dédiés à des divinités païennes. Sommes-nous pour autant libérées de tout comportement idolâtre? Assurément pas, pointe le célèbre pasteur Tim Keller dans Les idoles du cœur (éd. Clé), un ouvrage percutant sur nos aspirations les plus intimes, le plus souvent solidement ancrées dans l’air du temps.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité