Skip to content

Elle porte les femmes persécutées dans son cœur

© DR
Adolescente, Hélène Fisher lit Le Contrebandier de Frère André, fondateur de Portes Ouvertes. Vingt ans plus tard, elle rejoint l’organisation pour prendre soin des chrétiennes persécutées. Malgré les témoignages douloureux qu’elle récolte, son enthousiasme pour Dieu et pour les rencontres humaines demeure intact. Interview.

Qu’avez-vous appris au contact des chrétiens persécutés?
Que Dieu peut accomplir ses plans éternels au milieu de souffrances et d’outrages presque inimaginables. On pourrait se fâcher contre cette idée, tout comme j’avais lutté dans ma vie personnelle avec le fait que Dieu ait permis que je souffre d’endométriose.
Mais les voies de Dieu ne sont pas les nôtres. Les chrétiens persécutés sont souvent plus en paix avec ses voies que nous ne le sommes depuis le confort de nos Eglises et vies bien établies.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Conjuguer tradition et émancipation

Tradition et émancipation sont-elles vraiment compatibles ? La question n’est pas simple. Dans une contrée de Thaïlande, Chonnipa, 13 ans, a su trouver un bel équilibre pour réaliser son rêve : devenir professeure d’anglais. Voici…

Publicité