Skip to content

Ma liberté au secours de ma garde-robe

© DR
Mes tenues vestimentaires reflètent-elles ma liberté d’agir selon ma conscience? Point de vue.
Audrey Teinturier

«Elle n’est pas un peu courte ta robe, maman?», me lance ma fille de dix-neuf ans. «Euh, neuf centimètres au-dessus du genou avec le volant qui arrive au genou, je ne crois pas.» Et mon mari d’acquiescer que tout va bien, que je suis correctement vêtue. Ouf! Néanmoins le pavé est lancé. Du coup, me voilà à demander à chaque copine rencontrée si ma robe n’est pas indécente, voire trop suggestive.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Conjuguer tradition et émancipation

Tradition et émancipation sont-elles vraiment compatibles ? La question n’est pas simple. Dans une contrée de Thaïlande, Chonnipa, 13 ans, a su trouver un bel équilibre pour réaliser son rêve : devenir professeure d’anglais. Voici…

Publicité