Skip to content

Il y a quatre femmes en moi!

© iStockphoto
La plupart des femmes connaissent le fameux syndrome prémenstruel. On sait moins qu’en réalité, le cycle naturel comprend quatre «saisons internes». Les repérer permet d’être bienveillante envers soi et de relativiser ses baisses d’énergie ou de moral.
Sandrine Roulet

Le printemps interne correspond à la phase entre la fin des règles et l’ovulation. Il est caractérisé par la montée des œstrogènes, laquelle donne énergie et enthousiasme. Selon Judith Castro, auteure de J’optimise mon cycle féminin (Jouvence), nos capacités intellectuelles sont optimales pour avancer dans notre travail, nos études ou nos projets. Il en est de même pour notre endurance physique. Pour la consultante, c’est le moment opportun pour débuter une nouvelle activité, se lancer des défis, identifier les domaines dans lesquels on veut progresser. C’est aussi l’occasion de s’écrire à soi-même un petit mot d’encouragement, à lire quand arrivera l’automne interne.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité