Skip to content

Pourquoi Dieu a-t-il créé la femme?

© Alliance Presse
Survol de quelques textes bibliques en relation avec la place que Dieu accorde à la femme à travers les âges.
Rachel Gamper

«Dieu créa la femme» (Gen. 1, 27). Cette simple phrase est aisément survolée dans la Bible. Mais au fond, pourquoi Dieu a-t-il pris la peine de créer un être humain à la fois semblable et différent -voire plus complexe- de celui qu’il avait déjà placé dans le jardin d’Eden?

Pour compléter la création
A travers la Bible, nous découvrons un Dieu saint, juste, tout-puissant… et parfait. Dieu étant parfait, sa création ne pouvait être autre que bonne.
Pourtant, il manquait un élément: la femme. Dieu ne forme pas Eve de la poussière de la terre, mais de l’os et de la chair d’Adam. Eve lui correspond en langage, en capacité, en talent, en intelligence et en ADN. Elle aussi est créée à l’image de Dieu.

Publicité

Pour co-gérer la terre
Nous lisons qu’Adam et Eve (pas seulement Adam) étaient responsables de l’intendance de la terre. Un peu comme un couple qui s’installe dans une nouvelle maison: l’un ou l’autre peut installer les lampes, faire la peinture ou préparer les repas, l’objectif étant qu’une simple maison soit transformée en un foyer chaleureux grâce aux compétences de chacun.

Par la suite, lorsque Dieu a jugé Adam et Eve pour leur désobéissance, il a jugé le couple. Il les a chassés du jardin. Et il a également prononcé un jugement spécifique à l’encontre de chacun.

Pour réaliser son plan de salut
Heureusement, Dieu n’a pas laissé l’humanité sans recours face au jugement de mort prononcé dans le jardin d’Eden. La femme avait pris le fruit défendu pour en donner ensuite à son mari. Mais c’est par sa «postérité» que le plan de Dieu pour le salut de l’humanité a pu être réalisé: la naissance, la mort, et la résurrection de Jésus-Christ.

Pour participer à la formation des générations suivantes
Dans les dix commandements dictés par Dieu à Moïse et repris plus tard dans les Evangiles ainsi que dans les Epîtres, il n’est pas commandé aux enfants d’honorer uniquement leur père, mais leurs «parents », donc «ton père et ta mère» (Eph. 6, 1). Par ailleurs, l’apôtre Paul fait ressortir le rôle de Loïs et d’Eunice dans l’instruction de Timothée dans la foi (2 Tim. 1, 5).

Mais faut-il nécessairement être mariée et avoir des enfants pour réaliser cette «mission »? Etant donné l’affirmation de l’apôtre Paul concernant la femme non mariée qui est plus libre et qui «s’inquiète des choses du Seigneur» (1 Cor. 7, 34), il faut croire que chaque femme a sa place dans le plan de Dieu, peu importe son statut marital. Oui, la femme a vraiment une place spécifique dans le plan de Dieu!

Par Rachel Gamper


Et pourquoi Dieu m’a-t-il créée, moi?

Au sein de mes souffrances, il est bon de me souvenir que Dieu a permis que je naisse. Ainsi, quoi que l’on pense de moi, je suis une «créature merveilleuse» (Ps. 139, 14). Dieu a voulu que j’existe, et j’ai de la valeur à ses yeux. Il s’intéresse à moi jusque dans les moindres détails, y compris le nombre de cheveux sur ma tête (Luc 12, 7).

En définitive, Dieu a souhaité m’adopter pour que je puisse annoncer à quel point il est merveilleux (Eph. 1, 5-6). Quel privilège de savoir que la plus grande preuve de ma valeur est cette possibilité qui m’est offerte de devenir enfant de Dieu!

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité