Skip to content

6 simple…de se soigner à l’ail !

DEPUIS L’ANTIQUITÉ, L’AIL SERT D’ANTISEPTIQUE ET D’ANTIBIOTIQUE. RÉCEMMENT, ON LUI A DÉCOUVERT D’AUTRES PROPRIÉTÉS, NOTAMMENT CONTRE LE CANCER OU L’HYPERTENSION. ET TOUT CELA, À PEU DE FRAIS !
Rachel Gamper

1) Sur la peau :

certains types de verrues et d’acné peuvent se résorber en les frottant à plusieurs reprises avec une demi-gousse d’ail. Mais attention : protégez bien la peau saine, sinon vous risquez de la brûler.

Publicité

2) En infusion :

faites frémir durant dix minutes une gousse d’ail avec quelques tranches de gingembre. Ajoutez du citron et du miel. Rien de tel pour vaincre un mal de gorge. Evitez seulement de le faire sur une trop longue durée: après quelques jours, l’odeur de l’ail s’ex- hale par les pores…

3) En gargarisme :

Placez trois gousses d’ail écrasées au fond d’une tasse et versez-y de l’eau bouillante. Un quart d’heure plus tard, filtrez le liquide et faites des gargarismes trois fois par jour pour désinfecter la gorge.

4) En gélules :

Pour faire baisser votre mauvais cholestérol ou votre tension artérielle, il semblerait que l’ail soit indiqué.Comme le traitement est plus long, pourquoi ne pas opter pour cette forme moins odorante et contraignante ?

5) Au cours des repas :

Ajoutez quelques gousses d’ail dans votre soupe en fin de cuisson afin d’en conserver les propriétés ou bien écrasez-en dans votre sauce salade.

6) En petits morceaux :

Pour celles qui ne supportent pas le goût de l’ail, découpez la gousse en dés que vous avalerez ensuite avec un verre d’eau comme des comprimés. Tubes digestifs fragiles, s’abstenir.

Et si besoin, pour neutraliser les émanations buccales, mâchez de la pomme crue, de la menthe fraiche, du persil, des grains de café… ou bien dites-vous que la distancia- tion sociale et les masques ont du bon !

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Unplanned

Les débats pour ou contre l’avortement tournent souvent autour de la mère et de sa détresse. Mais quid du fœtus ? Coup de projecteur sur un film inspiré d’un témoignage vécu

Publicité