Skip to content
© Eric Baradat/AFP
La première femme à diriger l’OMC, une Nigériane
Rachel Gamper

Ngozi Okonjo-Iweala, 66 ans, a été nommée en mars dernier à la tête de l’Organisation Mondiale du Commerce. Diplômée de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT), elle a passé vingt-cinq années à la Banque mondiale. Elle n’a cependant pas oublié son pays natal: en tant que ministre des Finances, elle a transformé le Nigeria en première puissance économique d’Afrique.

Publicité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 31.78
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 25.63
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité