Skip to content
La rééducation au secours des symptômes Covid persistants
Rachel Gamper

D’après l’infectiologue Dominique Salmon, présidente du groupe de travail établi en France par la Haute Autorité de Santé pour la prise en charge des Covid longs, ce sont surtout des femmes (âge médian, 45 ans) qui se plaignent de désagréments persistants, ce qui pourrait s’expliquer par des enjeux hormonaux ou immunitaires.

La bonne nouvelle ? La rééducation olfactive ou respira- toire, ainsi que le réentraînement à l’effort, apportent des soulagements substantiels.

Publicité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité