Skip to content

Le coût de la louange: de multiples apprentissages

Alors qu’elle était tout juste diplômée infirmière, Sandra Kouamé était convaincue que Dieu voulait l’utiliser dans la louange. Elle finira par s’installer au Québec pour y vivre sa mission. Elle nous raconte la force de son appel.
Sandrine Chansel

Quand tu es partie après tes études, comment imaginais-tu l’avenir? Où en était ta foi?

J’étais impliquée depuis longtemps dans la louange de mon Eglise. En 2008, Dieu m’a donné une vision: je le louerais devant des foules entières! Je suis ensuite devenue responsable de mon groupe de louange, et il m’a paru important de me former. En 2011, je suis donc partie étudier un an à l’ITF (Institut de Théologie pour la Francophonie, dans la région de Montréal, ndlr) pour devenir une meilleure directrice de louange et être prête à ce que Dieu me préparait.

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité