Skip to content

Nous sommes familles d’accueil

© istockphoto
Accueillir un enfant chez soi pour un séjour plus ou moins temporaire, y avez-vous déjà pensé? Deux familles suisses nous livrent leur expérience. Témoignage.
Rhoda Bangerter

«C’est une belle aventure», affirme Françoise, qui, avec son mari, a accueilli un petit garçon pendant cinq ans, «mais c’est important que ce soit un projet familial où chaque membre est prêt à vivre cela». D’ailleurs, Julie et son mari, également famille d’accueil, incluent leurs enfants dans le projet familial. Ils conseillent de n’accueillir que des enfants plus jeunes que l’aîné pour éviter les rivalités.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Mon mari, cet inconnu

Madeline Lacroix* a 16 ans lorsqu’elle rencontre son futur mari, qui est un pervers narcissique. Au bout de 40 ans de vie commune, elle réussit à quitter son foyer et le quotidien infernal d’humiliations et…

Publicité