Skip to content

La violence envers la femme à la lumière de la Bible

Laquelle d’entre nous n’a jamais entendu dire, ou bien même pensé, que certains versets de la Bible renforcent l’idée de la supériorité de l’homme sur la femme? Voire, qu’elle justifierait certains comportements abusifs de l’homme envers la femme. Nous avons interrogé deux théologiennes modernes à ce sujet.
Esther Laurent

Daniela Gelbrich, est professeure d’Ancien Testament à la Faculté adventiste de théologie de Collonges-sous-Salève. Selon elle, c’est avant notre interprétation des textes bibliques qui va conditionner l’acceptation d’une forme de violence envers les femmes. Elle cite entre autres la domination ou la hiérarchie des sexes. Notre interprétation («herméneutique» en jargon théologique) est conditionnée par notre arrière-plan religieux, notre vécu personnel, notre culture locale, nos lectures, l’éducation de nos parents et toutes ces choses qui nous apportent, inconsciemment, des idées préconçues. Ces idées vont influencer en amont notre lecture du texte.
Pour elle, une lecture objective de la Bible doit amener à comprendre deux éléments importants: l’homme et la femme sont sur un pied d’égalité devant Dieu, et l’homme est appelé à protéger la femme, et non à la dominer violemment.

Dossier: Violences faites aux femmes, les ressources pour agir
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.06
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.04
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.31 pour 1 mois

Des histoires de genre

Elles se sont lancées... Depuis octobre 2022, deux chrétiennes, Liliane 54 ans et Olivia 60 ans, enregistrent des podcasts sur le sujet de l’homosensibilité. Elles savent de quoi elles parlent, puisqu’elles sont toutes les deux…

Publicité