Skip to content

Elle a trouvé l’amour sans quitter son canapé

© Pix-Star
S’il est vrai que les sites de rencontre chrétiens sont encore un sujet tabou dans certains de nos milieux, de plus en plus de couples se forment grâce à eux. Témoignage.
Léa Simonin

Lors d’une formation au mariage à laquelle j’ai récemment participé, je me suis rendu compte que près d’un quart des couples présents s’étaient trouvés grâce à un site de rencontre chrétien. Il y a plus d’un an, j’ai moi-même démarré une conversation sur ce type d’application. La discussion m’a tout de suite parue naturelle avec celui qui allait devenir mon fiancé. Aujourd’hui, je vois cette rencontre comme un cadeau de Dieu. C’est étonnant comme un petit message reçu d’un inconnu peut devenir le commencement d’une grande histoire!

Ceci dit, je suis passée par une période de grand-huit émotionnel. Sur ces sites, on fait énormément de nouvelles rencontres avec parfois plusieurs échanges en parallèle. L’enthousiasme et le sentiment de rejet peuvent parfois se succéder durant plusieurs semaines ou plusieurs mois, ce qui peut être épuisant. Il est donc important de savoir faire des pauses.

Publicité

Au-delà du bleu de l’écran

Lorsque l’on a l’impression que tout le monde est «casé», sur ces applications on se rend compte que d’autres personnes sont toujours en recherche, comme nous! Et virtualité ne rime pas toujours avec superficialité. S’il est vrai que certains échanges restent en surface, d’autres peuvent aussi devenir enrichissants.

Au début, ces plateformes me paraissaient être l’antithèse du romantisme. Mais finalement, j’ai vu qu’il ne s’agissait que d’un moyen comme un autre d’entrer en contact. Une fois la relation amenée en-dehors de l’écran, l’histoire peut devenir romantique! Avec mon fiancé, nous avons passé des heures à parler dans des cafés, à nous promener et à nous faire de petites attentions. C’était à en oublier que nous nous étions rencontrés en ligne!

Bien sûr, ces sites ne sont pas une garantie pour trouver l’amour. La plupart des contacts ne débouchent que sur quelques lignes, ce qui peut être décourageant. De plus, les personnalités y sont variées et les façons de communiquer plus ou moins adroites… Les échanges peuvent aussi faire ressurgir des vulnérabilités passées. Malgré tout (et j’en suis la preuve), on peut y trouver de belles surprises! Puisqu’il suffit d’une seule rencontre, après tout. Dieu peut tout utiliser!

Une femme vient de sortir de sa voiture. Elle est au téléphone d'une main et porte son bébé sur le bras.

«Fais plaisir et tais-toi!»

«Dépêche-toi, sois forte, fais plaisir!» Tout autant de messages contraignants (ce qu'on appelle les «drivers») auxquels nous nous astreignons sans le savoir. Clés pour casser le cercle vicieux.

Publicité