Skip to content

Célibataire, mais non moins compétente!

© Alliance Presse
Qu’elle soit disponible ou trop occupée, ouverte ou trop exigeante, la jeune femme célibataire est parfois mal comprise dans son Eglise. Comment l’intégrer et la valoriser? Tout ce que vous n’avez jamais osé dire à votre pasteur…

Halte aux préjugés!
De vieux sobriquets ont longtemps collé à la peau des personnes célibataires. «Catherinette», «vieille fille», la société les qualifie aujourd’hui de «célibattantes». Des phrases maladroites s’échappent de personnes pourtant bien intentionnées: «N’est-elle pas est trop difficile?», «Est-ce qu’au moins tu pries pour te marier?». Ces propos peuvent ébranler l’amour-propre des célibataires.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité