Skip to content

La mère de Samson, une femme fidèle

Elle fait partie de ces femmes infertiles de la Bible à qui Dieu promet un fils destiné à de grands exploits. Récit.
Rhoda Bangerter

Il aura une vie extraordinaire, une force surhumaine, une position d’autorité, une fin tragique, et un nom qui deviendra célèbre: Samson. En revanche, sa mère n’est pas nommée, n’est presque pas mentionnée, et pourtant, elle joue un rôle clé.

Une femme marginalisée

Publicité

D’autres mères de personnages bibliques célèbres sont nommées mais le texte la décrit comme « la femme de ». Elle ne pouvait pas avoir d’enfant, ce qui, à l’époque, aurait été une raison de la plaindre, de la mépriser voire de l’ignorer. Son statut social était très peu élevé.

Dieu lui confie une mission

Dieu demande qu’à partir de sa conception, Samson soit consacré à Dieu. Il ne consommera aucun fruit de la vigne, n’aura aucun contact avec une personne décédée, et ses cheveux ne seront jamais coupés. Ce vœu naziréen, du mot hébreu qui veut dire « séparé » (No. 6, 1-21), était en principe fait par un adulte, pour une courte période. Mais dans le cas de Samson, le vœu commence dès le sein maternel et devra être maintenu durant toute sa vie.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

L’Eglise, bonne pour la santé?

En cette période de pandémie, les directives concernant la fréquentation du culte dominical laissent entendre que celui-ci serait devenu un danger pour la santé publique. Mais en période hors-Covid, les résultats de recherche menée par…

Publicité