Skip to content

Besoin de souffler

Vous est-il impossible de trouver du répit selon les techniques couramment recommandées? Laissez-vous inspirer par l'une ou l'autre de ces suggestions.
Nathania Clark

Vous trouvez-vous occupée du matin au soir par une vie de famille exigeante ou par un travail intense? Etes-vous un parent solo ou bien la maman d’un enfant qui demande une attention particulière? Vous éprouvez sans doute de la frustration face aux « prends du temps pour toi », plus faciles à dire qu’à faire.

Bienvenue au club des mamans gymnastes accoutumées à faire le grand écart pour s’assurer que tout le monde a son compte avant de prendre du temps pour soi! Et pourtant, il est d’autant plus important de se ressourcer quand on donne à tout vent et de tout son cœur. Dieu désire que chacune puisse s’épanouir et goûter au repos intérieur, tellement essentiel.

Publicité

Voici quelques astuces éprouvées pour profiter d’une bulle d’oxygène et faire le plein d’air vivifiant, de paix et de joie intérieure.

1. Se donner des récréations

Quand on a peu de temps, il est bon de saisir au vol les petits « moments cadeaux » pour se faire du bien: un café avec une amie, une heure pour se faire plaisir à découvrir les boutiques, un moment de lecture avec un bon bouquin, un bain relaxant…

Le fait de condenser ses tâches pour libérer des créneaux de liberté est bénéfique. Un arrêt de dix minutes en pleine nature, sur la route des courses, peut suffire à embellir toute une journée si l’on est attentive aux merveilles de la création. Prenez le temps de dire à Dieu ce que vous ressentez, combien vous appréciez la beauté de la forêt, les couleurs du ciel et le chant des oiseaux. C’est une façon d’ouvrir la fenêtre de son âme pour laisser entrer le soleil et le divin regard bienveillant.

Si Dieu chuchote ses pensées à notre cœur, il se peut que les priorités soient remises en perspective et que les choses qui vous font courir semblent soudain moins importantes.

2. Embellir le quotidien

Quand on n’a pas le temps ou les moyens de s’offrir un voyage au loin, il suffit parfois de peu de choses pour se dépayser et donner à la maison un petit air de vacances. Nul besoin d’investir des mille et des cents: quelques couleurs différentes pour les coussins du canapé, une réorganisation de l’espace qui permet au passage de faire du tri, une décoration saisonnière, et vous vous sentez au bord de la mer, en forêt, dans la jungle ou ailleurs…

La créativité est un bon remède contre le train-train quotidien et ouvre l’imagination des enfants. On peut prolonger l’expérience par de la cuisine exotique en lien avec le thème du moment et des activités créatrices pour les enfants, petits ou grands.

3. Oser dire son besoin de pause

L’entourage est souvent peu conscient des besoins. Il faut parfois oser en parler, sans revendication, mais sincèrement. Il est précieux d’avoir des parents, de la famille ou un couple d’amis qui prennent le relais de temps en temps afin de pouvoir partir en escapade.

Quand cela n’est pas possible, s’offrir un dîner aux chandelles, en couple, permet de sortir du fonctionnement parental pour privilégier la relation amoureuse. Quand on dispose de deux ou trois heures, rien de tel qu’une brève évasion! Mais attention à ce que l’agenda associatif et les réunions d’Eglise ne viennent pas étouffer ces moments rares.

Pour les familles « proches aidants » ou qui élèvent un enfant handicapé, il est important d’oser demander un peu de relève. Le ressourcement rejaillira de manière bénéfique sur votre enfant bien-aimé.

Chacune a besoin de se ressourcer à sa manière, mais une chose à éviter pour ne pas souffrir inutilement, c’est de se comparer aux autres. La joie intérieure vient de savoir se réjouir de toutes les petites fleurs que Dieu sème sur votre chemin.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Publicité