Skip to content

Et si cette année était un vrai nouveau départ ?

© Alliance Presse
Avant, il y avait des envies que je n’exprimais que dans mes prières...
Anlo Piquet

Avec quelques copines, nous nous sommes réunies un après-midi autour d’un thé pour réfléchir ensemble à l’année qui venait de s’écouler. Chacune a pu parler de ses petites victoires mais aussi de ses défaites, ses frustrations. Quelques biscuits plus tard, nous avons évoqué les domaines où nous souhaitions voir des changements: faire plus de sport, réduire les déplacements professionnels, s’atteler à un grand tri dans la maison, s’autoriser un week-end détente…

Ce rendez-vous m’a fait un bien fou. Déjà parce que j’ai pu mettre des mots sur des réflexions, élans et craintes que je gardais pour moi : les sortir, ça les clarifie ! Je me suis sentie responsable et redevable vis-à-vis de mes copines: on allait toutes se tenir au courant de nos évolutions! Enfin, cerise sur le gâteau, des échanges de bons procédés ont vu le jour. Je me plaignais de ne pas trouver la motivation pour faire des petits travaux chez moi. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque l’une de mes copines s’est proposée de m’aider parce qu’elle adore poncer, peindre, enduire, percer?

Publicité

Son ambition à elle est d’apprendre à mieux communiquer sur sa nouvelle activité professionnelle. Et c’est avec plaisir que je lui ai offert mon aide! La semaine dernière j’ai pu la coacher sur sa présentation juste avant qu’elle ne m’aide à assembler une bibliothèque qui traînait en pièces détachées depuis des semaines…

Avant, il y avait des envies que je n’exprimais que dans mes prières. Je réalise que les formuler clairement à des personnes de confiance peut aussi être un moyen pour Dieu d’y répondre et de bénir !

Ce temps qui passe et nous émeut

Une joie profonde me cueille à chaque fois que je reçois un faire-part de mariage ou de naissance. Même si juste avant, j’ai décacheté une facture assommante ou parlé avec un client énervé. 

Publicité