Skip to content

Mon Eglise est solidaire.

En temps de crise, les Eglises ont un rôle à jouer, et pas seulement au niveau spirituel. Rencontres.
Iris Jaegle

Garder le lien avec les familles (France)

Amandine Ambrosio est responsable de Quartier Libre et membre de l’association Espoir au sein de l’Eglise Momentum de Lormont (métropole de Bordeaux). En fin d’année dernière, elle dit avoir eu la surprise de participer à ce qu’elle appelle «un miracle de Noël». En effet, «en temps normal, l’association Espoir organise des spectacles, des goûters et des visites de familles une fois par mois dans des quartiers défavorisés».

Publicité

Pourtant, en décembre dernier, le Noël de l’association Espoir a failli ne pas avoir lieu pour cause de contraintes financières et de crise sanitaire. «Mais grâce à un don de l’association Hand of Hope du ministère de Joyce Meyer, poursuit Amandine, nous avons pu distribuer une centaine de cadeaux aux enfants tout en respectant les gestes barrières.» Ainsi, plusieurs membres de l’association ont fait du porte-à-porte durant toute une après- midi. L’accueil était extraordinaire.

«Cette distribution nous a permis de renouer les liens avec les enfants et les familles. Elle est également la preuve que nous pouvons continuer d’aider et aimer malgré la situation actuelle», conclut Amandine. (IJ)

www.eglisemomentum.com

www.handofhope.org

Les familles qui adoptent

Chaque année, des milliers de couples français et suisses obtiennent le précieux agrément qui leur permet de candidater à l’adoption d’un enfant. Karen et Laurent, 27 et 28 ans, se sont lancés dans l’aventure il…

Publicité