Skip to content

Les 7 églises de l’apocalypse.

Sortie n 2020, cette série documentaire d’Etienne Magnin (réalisateur) et de Christophe Hanauer (créateur et producteur) nous emmène à la découverte du contexte historique et archéologique des sept Eglises de l’Apocalypse de Jean. Coup de projecteur
Dorianne Jeanneret

Point de départ

La série a pour objectif d’apporter une compréhension au contexte politique de l’époque qui résonne encore aujourd’hui. Souhaitant nous « garder éveillés », le format est constitué de neuf épisodes de vingt-six minutes chacun, dynamiques et accessibles au grand public.

Publicité

Tout n’est pas élucidé
mais la « substance » des découvertes en ressort. Par
exemple, Marie n’est pas mentionnée dans l’épisode
à Ephèse pour deux raisons:
pas d’autorisation de tourner danssamaison,maisaussi
parce que la localisation précise de sa tombe ainsi que de son lieu de vie est un sujet de controverse.

Passionné d’archéologie biblique et se posant des questions à la fois profondes et personnelles, Christophe Hanauer est à la recherche d’un nouveau projet. L’idée d’un documentaire-enquête portant sur le livre de l’Apocalypse lui vient en tête: sortir les éléments clés et les remettre dans leur contexte en se rendant sur le terrain et en s’aidant d’experts en théologie, en histoire et en archéologie.

De nature timide, Christophe Hanauer devient, malgré lui, le protagoniste de sa propre enquête. Celui par qui le projet débuta est en n de compte celui avec qui l’on part en voyage sur la piste des mystères des trois premiers chapitres de l’Apocalypse. Nous l’accompagnons donc depuis Vevey,son lieu de résidence, vers l’île de Patmos en Grèce,puis enTurquie, avant de revenir en Suisse.

Trame de l’enquête

L’enquête dure trois ans. On découvre les mystères dont recèlent les villes de Patmos, l’île de la Révélation; d’Ephèse, lieu de « la révolution de l’Evangile »; de Smyrne « dèle jusqu’à la mort »; de Pergame, où se trouve « le trône de Satan »; de Thyatire, à la rencontre de Jézabel et

de Lydie; de Sardes, à «l’heure du réveil»; de Philadelphie, «l’Eglise victorieuse »; et de Laodicée, « l’Eglise tiède ».

Il s’agit donc de sept lieux en Turquie où, il y a des centaines d’années, se situaient de grandes métropoles, capitales d’occultisme et de paganisme, mais abritant des ruines d’amphithéâtres, de cirques et de thermes.

Que retire le personnage principal de son périple? Un message d’espoir qu’il partage dans son dernier épisode, celui de l’heure du bilan.

Privilèges

Ce documentaire a été l’occasion de côtoyer des intervenants de renom tels le pasteur et spécialiste d’Israël Jean-Marc Thobois (décédé depuis), le professeur d’histoire David Hamidovic ou le théologien Daniel Marguerat. L’accès à des lieux fermés et interdits au public (galerie, bibliothèque souterraine, exposition) ainsi que la possibilité de lmer des objets inestimables ont contribué à la richesse de l’expérience. A tel point que les notes de tournage se sont transformées en un livre: Les mystères de l’Apocalypse (éd. Emeth)

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Publicité