Skip to content

Ce qui est vrai

Je regarde, fascinée, les virevoltes des danseurs sur scène. L’homme soulève aisément sa partenaire, faisant voler sa longue robe blanche et sa chevelure épaisse. Ses yeux brillent. L’expression sur leurs visages témoigne d’une telle exaltation que je ressens l’envie de me joindre à leur danse. Puis, à la fin de la vidéo apparaissent ces paroles: Ces danseurs ne sont pas vrais, ce ne sont que des robots. Je me pose la question: « Mais alors, qu’est-ce qui est vrai ? » En quelques secondes, des vidéos et photos truquées peuvent faire le tour du monde. Il est troublant de constater que nous ne pouvons plus faire confiance, que les photos représentant quelqu’un ou quelque chose peuvent être manipulées à tel point qu’elles ne représentent finalement rien de vrai. Elles ne reflètent plus la réalité mais plutôt son contraire. Dans un monde où la technologie avance à une vitesse mirobolante, j’ai besoin de constantes. Il faut que je puisse croire ce que je vois et j’entends. Le monde virtuel nous offre tellement de belles options, mais il est capricieux. Je cherche ailleurs un appui solide.
Geneviève Radloff

Je regarde, fascinée, les virevoltes des danseurs sur scène. L’homme soulève aisément sa partenaire, faisant voler sa longue robe blanche et sa chevelure épaisse. Ses yeux brillent. L’expression sur leurs visages témoigne d’une telle exaltation que je ressens l’envie de me joindre à leur danse. Puis, à la fin de la vidéo apparaissent ces paroles: Ces danseurs ne sont pas vrais, ce ne sont que des robots. Je me pose la question: « Mais alors, qu’est-ce qui est vrai ? » En quelques secondes, des vidéos et photos truquées peuvent faire le tour du monde. Il est troublant de constater que nous ne pouvons plus faire confiance, que les photos représentant quelqu’un ou quelque chose peuvent être manipulées à tel point qu’elles ne représentent finalement rien de vrai. Elles ne reflètent plus la réalité mais plutôt son contraire. Dans un monde où la technologie avance à une vitesse mirobolante, j’ai besoin de constantes. Il faut que je puisse croire ce que je vois et j’entends. Le monde virtuel nous offre tellement de belles options, mais il est capricieux. Je cherche ailleurs un appui solide.

Quand Jésus affirme qu’il est la vraie vigne et que nous sommes les branches (Jn. 15), je peux le croire. Je sais que je pourrai chercher ma force en lui et que cela ne changera jamais. Il est le vrai Dieu, son jugement est vrai et son témoignage est vrai. Le fondement de sa parole est la vérité, et il faut que « les vrais adorateurs l’adorent en esprit et en vérité ».

Publicité

Que ma vie soit le reflet du vrai Dieu, et « que tout ce qui est vrai soit l’objet de mes vérité ».

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité