Skip to content

Fêtons !

Je suis une joyeuse fêtarde. Non, je ne fréquente pas les discothèques, encore moins les bals de carnaval. Mais je trouve que la vie offre tellement de raisons de se réjouir et de faire la fête qu’il serait vraiment dommage de s’en priver. Rien qu’avec les enfants, les possibilités sont illimitées. Chez nous, les anniversaires de nos enfants adoptifs ne suffisaient pas: nous y avons ajouté le jour où ils sont arrivés dans notre famille, jour de réjouissance. Puis, la Saint Valentin, où chacun exprime à l’autre pourquoi il l’aime. S’y ajoutent les examens réussis, un départ ou l’arri- vée d’un être cher... Oui, j’adore planifier, décorer, réfléchir aux mets qui pourraient plaire aux invités et les recevoir chez moi. Mais rien de ce que je peux faire ne peut se comparer à la grande fête finale, couronne de toutes les fêtes, les noces de l’Agneau. D’après le prophète Esaïe, ce sera un festin de mets succulents et de vins âgés. Les décorations terrestres pâliront devant celles du paradis. Ce sera la fête qui surpas- sera toutes les fêtes! Et nous dirons, tous ensemble:

Je suis une joyeuse fêtarde. Non, je ne fréquente pas les discothèques, encore moins les bals de carnaval. Mais je trouve que la vie offre tellement de raisons de se réjouir et de faire la fête qu’il serait vraiment dommage de s’en priver. Rien qu’avec les enfants, les possibilités sont illimitées. Chez nous, les anniversaires de nos enfants adoptifs ne suffisaient pas: nous y avons ajouté le jour où ils sont arrivés dans notre famille, jour de réjouissance. Puis, la Saint Valentin, où chacun exprime à l’autre pourquoi il l’aime. S’y ajoutent les examens réussis, un départ ou l’arri- vée d’un être cher… Oui, j’adore planifier, décorer, réfléchir aux mets qui pourraient plaire aux invités et les recevoir chez moi. Mais rien de ce que je peux faire ne peut se comparer à la grande fête finale, couronne de toutes les fêtes, les noces de l’Agneau. D’après le prophète Esaïe, ce sera un festin de mets succulents et de vins âgés. Les décorations terrestres pâliront devant celles du paradis. Ce sera la fête qui surpas- sera toutes les fêtes! Et nous dirons, tous ensemble:

Alléluia ! Car le Seigneur, notre Dieu tout-puissant, est entré dans son règne. Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’Agneau approchent !

Publicité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Ce temps qui passe et nous émeut

Une joie profonde me cueille à chaque fois que je reçois un faire-part de mariage ou de naissance. Même si juste avant, j’ai décacheté une facture assommante ou parlé avec un client énervé. 

Publicité