Skip to content

Une histoire de parfum

Pendant quelques mois de sa carrière, mon mari travaillait loin et faisait de longs trajets en train chaque week-end pour revenir à la maison. Un jour, il a remarqué qu’une des passagères portait un parfum qui lui plaisait particulièrement. Il a donc pris le risque de lui en demander le nom, afin de me l’acheter. Heureusement, la dame a bien compris son intention et lui a divulgué le nom du parfum. A la première occasion, le jeune homme qu’il était est passé à la parfumerie pour acheter un petit cadeau à sa femme. Depuis ce jour- là, je ne porte que ce parfum qui l’avait séduit.
Geneviève Radloff

Pendant quelques mois de sa carrière, mon mari travaillait loin et faisait de longs trajets en train chaque week-end pour revenir à la maison. Un jour, il a remarqué qu’une des passagères portait un parfum qui lui plaisait particulièrement. Il a donc pris le risque de lui en demander le nom, afin de me l’acheter. Heureusement, la dame a bien compris son intention et lui a divulgué le nom du parfum. A la première occasion, le jeune homme qu’il était est passé à la parfumerie pour acheter un petit cadeau à sa femme. Depuis ce jour- là, je ne porte que ce parfum qui l’avait séduit.

Or, chose curieuse, s’il lui plaît toujours autant, pour ma part, je ne le remarque plus. Il paraît que si vous ne sentez pas votre parfum, c’est qu’il vous est parfaitement adapté. Il fait en quelque sorte partie de votre identité. La Bible nous encourage à vivre comme le Christ a vécu, une vie de service pour Dieu «comme un parfum de bonne odeur ». Nous sommes invitées à devenir consciemment des imitatrices du Christ, chose pas toujours facile dans un monde où il est non seulement méconnu mais parfois méprisé. Mais n’est-ce pas précisément là que nous pouvons avoir le plus d’impact ? Après tout, n’est-il pas vrai que la bougie brille plus fort dans la plus grande obscurité?
Il est important pour nous d’accepter notre particularité, de ne pas avoir peur d’être différentes. Osons l’attitude juste, même à contre-courant de notre entourage. Rendons un service joyeux partout où nous voyons le besoin. Avec le temps, ces actes de bonté deviendront naturels, sans que nous ayons besoin d’y réfléchir. Oui, même si nous ne le remarquons pas, le monde prendra conscience de notre parfum de bonne odeur.

Publicité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité