Skip to content

L’engagement féminin dans l’Eglise primitive

Point de vue sur cette question.

Dans la conclusion de sa magnifique épître aux Romains, Paul évoque ses collaboratrices. Loin d’être un affreux misogyne, il loue leurs qualités, leur engagement pour le Seigneur, leur ministère. Dans les Eglises du 1er siècle, les femmes sont très importantes: il salue nommément trente personnes, dont dix sont des femmes. Un tiers!

La première, Phoebé, est diakonos et prostatis, deux mots traduits diversement par «aide», «servante», «diaconesse» ou «ministre». Or diakonos signifie qu’elle a joué un très grand rôle dans l’évangélisation de la région ; et Paul la charge de porter cette lettre, de la lire à l’assemblée des chrétiens de Rome et de l’expliciter. Incroyable: l’apôtre fait confiance à Phoebé comme théologienne! Elle est aussi prostatis, elle a du prestige, elle est une «dirigeante», en aucun cas est-elle une «aide» pour servir le café! Elle est sans doute sa «patronnesse», sa bienfaitrice qui le reçoit chez elle. Ainsi cette femme, diakonos et prostatis, première nommée dans la lettre, est une dirigeante influente dans l’Eglise de Cenchrées.

Publicité

Puis Paul salue Priscille et Aquila. Détail remarquable, il la salue avant son mari (Rom. 16,3 et 2 Tim. 4,19). Elle est donc très influente dans l’Eglise primitive. Aurait-elle écrit l’épître aux Hébreux, en restant anonyme? L’apôtre appelle ce couple ses collaborateurs, ils œuvrent avec lui à proclamer l’Evangile. Priscille est la seule collaboratrice du Nouveau Testament, Paul l’estime, lui fait confiance. Priscille, avec Aquila, enseigne à Ephèse un Juif brillant d’Alexandrie, Apollos. Détail extraordinaire, Apollos «connaissait très bien les Ecritures» et instruisait les autres sur Jésus ; de ce fait, Priscille est une enseignante d’enseignants!

Ensuite, Paul salue Junia, l’appelant «une apôtre éminente». Or, on a masculinisé ce prénom en Junias, et la femme apôtre Junia a disparu dans les oubliettes de l’Histoire… Pourtant, les Pères de l’Eglise assurent qu’elle est une femme apôtre. Pour Origène, Andronicus et Junia sont dans les 72 disciples envoyés par Jésus. Chrysostome, célèbre Père de l’Eglise, écrit sur Junia: «Etre un apôtre est une grande chose. Etre “remarquable” parmi les apôtres, imaginez donc quel merveilleux éloge!» Pour Paul, un apôtre est celui qui annonce toujours plus loin la «bonne nouvelle» de Jésus Christ crucifié et ressuscité, et rassemble les chrétiens en Eglises. Il salue Junia, une femme apôtre éminente, et reconnaît son ministère d’évangéliste. Reconnaissons-la aussi.

Enfin, Paul, à côté de Julie et de deux anonymes (la sœur de Nérée et la mère de Rufus), évoque Marie, Tryphène, Tryphose et Persis (des prénoms de femmes!) Il utilise l’expression «travailler dur pour le Seigneur», qui implique un intense labeur pour le bien de l’Evangile. En choisissant ce terme, avec lequel il décrit ailleurs des prédicateurs et des conducteurs d’Eglise (1 Cor. 15,10 ; 1 Thess. 5,12 ; 1 Tim. 5,17), l’apôtre souligne le dévouement de ces femmes et les met sur le même plan que lui: il compte en effet sur elles pour conduire les communautés!

Romains 16 met en valeur des chrétiennes exerçant des responsabilités, des dirigeantes qui participent très activement à la vie de l’Eglise. On les a passées sous silence et oubliées, et ce silence est, en partie, responsable des restrictions imposées aux ministères féminins dans de nombreuses communautés chrétiennes aujourd’hui.

Ce chapitre nous offre une perspective très rafraîchissante sur les assemblées chrétiennes du 1er siècle. Il montre la grande liberté dont bénéficiaient les chrétiennes de la première génération. Elles s’inspiraient de l’attitude de Jésus envers les femmes de son époque.

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité