Skip to content

Moi, quitter ma zone de confort?

© Alliance Presse
A l’exception de quelques aventurières, notre zone de confort a tendance à nous convenir. On s’y sent bien, à l’abri, en terrain connu. Et pourtant, sortir de sa zone de confort nous permet de grandir – une fois le choc initial passé. Alors pourquoi ne pas tenter la nouveauté? Découvrez les autres articles de ce dossier.

« Nous abandonnons souvent la partie pour notre confort », observe, dans un élan de lucidité, l’un des personnages du dramaturge Thomas Bernard. L’assertion ne manque pas de résonner fortement à nos tympans. Et nous, qu’avons-nous laissé sur le chemin pour préserver notre qualité de vie ? De quelles convictions, idéaux ou projets nous sommes-nous dépouillés pour nous assurer une certaine tranquillité ?
Il faut dire que notre mode de vie occidental ne nous invite guère à la prise de risque. Dès le plus jeune âge, nous sommes biberonnés aux injonctions de sécurité et de bien-être matériel. Comment dès lors voir plus loin que son petit nombril, que l’on cherchera d’ailleurs à assurer du mieux qu’on peut, entre assurance accident, assurance incendie et assurance chômage?

Dossier: Confort
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

Publicité