Skip to content

Quel est votre roman chrétien préféré?

Micro-trottoir
Caroline Fuchs

«Le Pré aux coccinelles de Franca Coray (éd. Scripsi) est l’un de mes romans francophones préférés. Je l’ai lu pour la première fois lorsque j’avais 17 ans. Je l’ai particulièrement apprécié car il parle de la problématique mondiale de la traite des enfants, en particulier des petites filles. On s’attache très facilement aux deux protagonistes et à leur lutte contre l’exploitation.»

Mélinda, 22 ans

Publicité

«La Cabane de Paul Young (éd. Guy Trédaniel) m’a beaucoup touchée. Ce roman m’a aidée à mieux comprendre la Trinité. Mais aussi l’énorme chemin de pardon qui peut être fait si on met notre confiance en Dieu, qu’on s’appuie sur lui et que son amour nous remplit.»»

Aline, 38 ans

«Comment se comporter avec une personne atteinte d’Alzheimer et l’accompagner dans son désarroi face aux changements? Voilà ce que Comme des étoiles de Franca Coray (éd. Scripsi) m’a montré. Ce roman me rappelle que dans la vie, tout peut s’effondrer en un rien de temps. Nous sommes de passage seulement. Il faut s’attacher à l’essentiel et lever les yeux vers Dieu, notre secours.»

Priscilla, 52 ans

«Panique angélique, Le chemin de gloire de Pierre-Yves Zwahlen (éd. LLB): Ce magnifique roman m’a fait découvrir la lutte entre les anges du bien et du mal dans les lieux célestes. L’amour du Père pour ses enfants sur terre au point de vivre comme eux et combattre l’ennemi là où celui-ci est le plus vulnérable y est très bien décrit.»

Anne-Marie, 75 ans

«Un cheveu sur le cœur de Jean Barthaburu (éd. Scripsi) est un livre passionnant. L’entrée dans l’histoire est un peu longue mais ensuite on est totalement pris dans l’aventure. Génial!
J’espère que l’auteur réécrira un livre!»

Delphine, 45 ans

«Après l’automne, le printemps de Katia Magali Baechler (éd. Prétexte): Une écriture magnifique! Des personnages attachants! Des rencontres intergénérationnelles qui allient innocence, sagesse, et joie de vivre. C’est l’histoire d’une jeune trentenaire relieuse sur le chemin de l’épanouissement et de la guérison…»

Caroline, 39 ans

Thèmes liés:

Attitudes contre le harcèlement

Après minuit ou en plein jour, se faire embêter ou se sentir mal à l’aise face à un ou plusieurs hommes désobligeants ou irrespectueux est monnaie courante. Voici mes quelques astuces pour pouvoir marcher -…

Publicité