Skip to content

Elle a choisi d’aimer

© Alliance Presse
Malgré une centaine de titres publiés en anglais et plus de 32 millions de livres vendus, Stormie Omartian revient toujours à la pratique de base de la foi chrétienne: une vie de prière. Entretien exclusif.
Rachel Gamper

Le titre de votre dernier livre J’ai choisi d’aimer (éd. Vida) est surprenant au regard de votre enfance difficile…
Oui, ma mère schizophrène était très colérique et violente. Je ne savais jamais à quoi m’attendre. Elle pouvait me gifler sans raison puis me punir pour mes larmes. Souvent, elle m’enfermait durant de longues heures dans un placard sombre.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez d'un abonnement de 14 jours gratuitement.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 3.90 pour 1 mois

«La violence conjugale est comme une spirale»

Responsable des ressources humaines au Centre d'accueil MalleyPraire, Marie-Claude Ischer a passé huit ans auprès de femmes victimes. Aujourd’hui Présidente du Conseil synodal de l’Eglise Evangélique Réformée du Canton de Vaud (Suisse), elle revient sur…

Asia bibi

«Dieu ne nous abandonne jamais!»

Des équipiers de Portes Ouvertes France ont pu rencontrer Asia Bibi quelques jours après son arrivée à Paris, lors de la sortie de son livre co-écrit avec la journaliste Anne-Isabelle Tollet. Dans Enfin libre! (éd.…

Publicité