Skip to content

Elle a choisi d’aimer

© Alliance Presse
Malgré une centaine de titres publiés en anglais et plus de 32 millions de livres vendus, Stormie Omartian revient toujours à la pratique de base de la foi chrétienne: une vie de prière. Entretien exclusif.
Rachel Gamper

Le titre de votre dernier livre J’ai choisi d’aimer (éd. Vida) est surprenant au regard de votre enfance difficile…
Oui, ma mère schizophrène était très colérique et violente. Je ne savais jamais à quoi m’attendre. Elle pouvait me gifler sans raison puis me punir pour mes larmes. Souvent, elle m’enfermait durant de longues heures dans un placard sombre.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

On l’appelle «Madame Famille»

Décorée de la Médaille de la Famille, présidente de la Fédération Nationale des Associations Familiales Protestantes de France depuis 2013, famille d’accueil pour plus de quatre-vingts enfants et femme de pasteur, Françoise Caron a publié…

Publicité