Skip to content

On l’appelle «Madame Famille»

Décorée de la Médaille de la Famille, présidente de la Fédération Nationale des Associations Familiales Protestantes de France depuis 2013, famille d’accueil pour plus de quatre-vingts enfants et femme de pasteur, Françoise Caron a publié l’an dernier son livre témoignage La famille chevillée au cœur (Ed. Première Partie). Entretien exclusif.
Rachel Gamper

Quelles évolutions constatez-vous au sein des familles de façon générale?

On remarque surtout une accélération dans le rythme de vie. Le foyer n’est plus un lieu de ressourcement où l’on pleure et où l’on rit ensemble. Le temps est planifié et n’est plus tellement spontané. On rentre tous ensemble en courant de la garderie, de l’école, du travail. On est plutôt des colocataires, avec chacun ses tâches et ses programmes. Et au moindre grain de sable dans les rouages, la tension monte. On tente d’améliorer la communication, mais on ne prend pas le temps de s’écouter mutuellement.

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Abonnement SpirituElles Web mensuel

CHF 4.30 pour 1 mois

Abonnement SpirituElles Web 3 ans - NE PLUS UTILISER

CHF 59.00
Accès à tout le contenu digital

Abonnement SpirituElles Web 2 ans

CHF 39.00
Accès à tout le contenu digital pendant 2 ans

Publicité